Scènes du week-end # 4 – Édition au ralenti

Scènes du week-end # 4 – Édition au ralenti

Bon lundi les gars! Comment as-tu passé le week-end? Le mien était plutôt modéré. Avant tout j’avais besoin de me reposer, de dormir et de me détendre en prévision de cette semaine qui s’annonce très chargée. Deuxièmement, comme je vous l’ai dit dans le post de vendredi, Matteo et moi avons un dressing à organiser et, croyez-moi, ce n’est pas si simple et indolore! En pratique, nous sommes maintenant dans la phase «Une bombe a explosé dans la maison!». Aussi parce que nous peignons également d’autres pièces! Helpoooo, je veux m’échapper! Je retourne les pneus mais quand il s’agit de travaux ménagers, c’est tout… j’ai d’autres qualités!

Melissa Zino - Wellness Influencer & Fitness Blogger Lifestyle

Alors le vendredi soir, après ma formation habituelle, je suis rentré chez moi et j’ai commencé à déplacer des meubles et des meubles en prévision de l’arrivée des peintres le lendemain. Puis bien sûr je me suis effondré dans mon lit. Samedi matin, j’ai quitté le chaos de la maison pour me plonger dans le cours de yoga si nécessaire et mérité. Après le déjeuner, j’ai travaillé sur PC pendant un moment et j’ai reçu plus de photos de la séance photo que j’ai faite pour lancer mon site. Lentement, je vais tout vous montrer. En attendant, qu’en pensez-vous?

Melissa Zino - Wellness Influencer & Fitness Blogger Lifestyle

Melissa Zino - Wellness Influencer & Fitness Blogger Lifestyle

Nous voulions aller au cinéma voir Deepwater samedi soir mais nous étions trop tard et nous l’avons manqué, alors nous avons opté pour un dîner de sushi toujours excellent et agréable. Je suis définitivement dans la période Salmon Chirashi!

Melissa Zino - Wellness Influencer & Fitness Blogger Lifestyle

Encore une journée sans intérêt dimanche. Voici à quoi ressemblait la vue à l’extérieur de notre fenêtre: une pluie battante et un froid qui commence à se faire sentir, surtout par moi qui suis extrêmement froid même si j’aime l’hiver. Et comment pourrais-je ne pas l’adorer, je suis né le 26 décembre!

Melissa Zino - Wellness Influencer & Fitness Blogger Lifestyle

Cependant, comme je n’ai pas grand chose à vous dire sur ce week-end, c’est la bonne occasion d’aborder un sujet qui me tient à cœur en ce moment et que dans ce post je vous ai promis de l’expliquer en détail. Bref, ce n’est pas un bon moment pour ma forme physique. Comme vous le savez peut-être déjà, j’ai été blessé ce printemps et je n’ai pas pu participer à la compétition Crossfit à Turin à laquelle j’étais inscrit. En d’autres termes, j’ai un problème structurel avec la colonne vertébrale, en particulier avec les vertèbres cervicales dû en partie à ma génétique et en partie aux nombreuses années de gymnastique artistique; en plus de deux protusions toujours au niveau cervical. Tout cela provoque des blocages à hauteur des omoplates, notamment du côté droit, qui lorsqu’ils deviennent particulièrement enflammés peuvent aussi tourner sur le côté et atteindre le bas de la poitrine ou descendre du bras jusqu’à la main. Le pire mouvement pour ce problème est de mettre la barre au-dessus de ma tête (alors appuyez sur, nettoyez et appuyez et nettoyez et secousse, propulseur, squat au-dessus de la tête). Je ne me suis jamais épargné dans mes séances d’entraînement et cela n’a pas du tout amélioré la situation. Cet été j’ai essayé de me reposer et quand j’ai repris l’entraînement fin août, je sentais que je n’étais toujours pas en place, alors j’ai décidé de réduire les charges et de commencer à faire du yoga pour travailler sur l’étirement de mes muscles. Je commence à ressentir des effets positifs mais je suis encore loin d’une forme physique parfaite. Si j’ajoute à tout ça les dernières nouvelles, c’est un épaississement des tendons plantaires et une tendinite au genou droit … peut-être que je rejoins le cercle du bridge vah!

Pour une personne qui travaille avec son propre corps, cette condition peut être un peu frustrante et démotivante. Mais non, les gars! Bien sûr, je ne peux pas vous cacher que ce n’est pas toujours facile; parfois j’ai des moments de désespoir mais ensuite mon esprit retourne immédiatement aux fréquences positives: je reste concentré et concentré sur le schéma général des choses sans être renversé par de petits obstacles en cours de route. J’essaye de prendre soin de moi et d’adapter mes entraînements à ce que mon corps me demande en ce moment même et, probablement, cela appelle un ralentissement et j’ai le devoir de l’écouter et de le soutenir. Je vais toujours au gymnase presque tous les jours mais, comme je vous l’ai dit, j’ai réduit les charges, j’ai remplacé certains exercices par d’autres (aspect positif entre autres qui me permet de varier l’entraînement et de le rendre plus intéressant) et j’ai aussi commencé un travail étirement très complet. Je vous ferai savoir comment ça se passe. La seule chose que nous ne devons jamais faire? Abandon. Il y a 1000 façons d’y arriver. Si un, deux, dix, cent ne fonctionnent pas, cela ne signifie pas que les autres sont un échec complet. En fait, ils peuvent être encore meilleurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *